Le Virois Masqué
Journalisme et objectivité ?

Vire FM est elle une radio au service d’un public local ou au service des ambitions d’un adjoint au maire ?

En tous cas son ambition est de devenir Radio Buzz

Dans le précédent billet, nous parlions de feuilletonnage à propos de l’histoire de la suppression du collège du Val de Vire.

Jeudi 24 novembre, Christophe Lécuyer commence son journal ainsi:


Ce qui laisse entendre que les deux élus sont reçus dans le cadre de l’affaire du collège. Surtout que l’absence de ponctuation dans la longue phrase laisse pour le moins dubitatif.

Or, il n’en est rien. C’est la suite du 104e Congrès des maires et présidents d’intercommunalité de France.

D’ailleurs, dans les années qui précèdent, Mr Andreu Sabater avait également été reçu à l’Elysée avec Alain Tourret précédent Député.

Propos modifié donc dans le développement car expliquant les circonstances mais laissant un doute sur le fait de savoir si l’avenir du collège a été évoqué. Avec le nombre d’élus invités présents et l’absence de dossiers sur les photos, on ne peut qu’en douter.


Alors demander à Mme Borne un entretien, pourquoi pas, mais quel pouvoir peut avoir une représentante du pouvoir exécutif sur une assemblée populaire représentant un pouvoir législatif ? Est ce que ce ne serait pas anticonstitutionnel ?
Et si les parents reprochent la réception des Mrs Andreu Sabater et Dupont, reprochent ils également la réception de Mrs Brognard et Duchemin ?

Difficile de s’y retrouver dans ces reproches.

Et le lendemain, vendredi 25 novembre, le feuilletonnage continue mais avec guère plus d’information:

Tout d’abord, voici la photo incriminée:

Très grave effectivement…

D’ailleurs ce procédé de recadrer une photo pour faire croire que les trois personnes sont le centre de l’attention me rappelle ce même procédé (mais inverse) utilisé par Florian Philippot recadrant sur quelques personnes pour faire croire à une foule.

Ces messieurs dames étaient tout de même nombreux:

https://www.facebook.com/photo/?fbid=10160161108133609&set=pcb.10160161081853609

Pour le fait de choisir les photos et les commentaires de son choix, il faut savoir que le possesseur d’une page Facebook est comme un directeur de publication. Le directeur d’un journal ou d’une radio fait un choix éditorial et par exemple, celui de Vire FM est clair.



Gaetan Prévert, le sait qui participe à la page Facebook « Non à la fermeture du collège ». Il peut admettre les commentaires qui lui conviennent. Il est représentant des parents d’élèves. Certes. Mais ne pas oublier qu’il a fait partie de la première mandature municipale de Mr Andreu Savater, et n’a pas été inclus dans la nouvelle équipe élue. Par contre, il a soutenu l’équipe gauche/écologiste donc ces combats politiques ne sont pas absents d’arrières pensées.

Quand on lit une de ses interventions sur la page Facebook « Non à la fermeture du collège » on constate qu’il manie l’euphémisme avec des gros sabots quand il parle de la sortie mouvementée de Jean-Léonce Dupont lors de la réunion avec les parents d’élèves.

Tant qu’à dire que ça enflamme la toile, vu le peu de réactions, Christophe Lécuyer prend ses désirs pour des réalités.

Bon, demander à des élus de donner des explications et dès qu’ils tentent d’en donner, les explications sont couvertes par les huées. C’est un peu les méthodes qu’utilisaient les Bolcheviks ou certains agitateurs en mai 68. Ce qui fait qu’on ignore les tenants et les aboutissants.

Nous avons donc une radio qui alimente des situations conflictuelles comme elle l’avait fait, souvenez vous, avec les gilets jaunes:

Vire FM tente de faire du Mediapart tout cela pour le bénéfice de…

Qui fait quoi à Vire ?

Pendant des semaines, le journaliste de Vire FM Christophe Lecuyer a fait l’article sur le fameux match de Coupe de France AF Vire contre le Stade Malherbe de Caen le samedi 19 décembre . On le comprend. En effet le petit club de Vire qui rencontre le club professionnel régional, c’est un évènement pour notre petite ville. Et pourquoi pas espérer franchir une marche pour ensuite se faire connaître nationalement et rencontrer ensuite un club de Ligue 1 ? On peut rêver.

Donc nous avons régulièrement à entendre l’entraineur, des joueurs (dont certains ayant joué avec le Stade Malherbe). Jamais le président curieusement.

Or, dès le vendredi18 après midi l’annonce de l’annulation du match (pour une question d’homologation de tribune) fait réagir le président:

Président qui se trouve donc être Christophe Lecuyer.

Et quand on écoute Vire FM le lendemain, samedi 19, on s’attend à ce que ce même Christophe Lecuyer vienne en tant que journaliste présenter son dépit légitime… Eh non, c’est le directeur de la station, Régis Picot, qui endosse le costume de journaliste et Christophe Lecuyer redevient président de club, ce qu’il n’est absolument JAMAIS à l’antenne:

Tout comme lorsque Christophe Lecuyer feuilletonne à propos du problème du collège du Val de Vire. Un jour il donne la parole aux parents, un jour aux professeurs puis aux adjoints opposés puis à l’opposition municipale.

Quand il présente la fronde contre le maire au sein de la majorité municipale, il ne cite pas l’adjoint Régis Picot (son propre directeur) , alors que celui ci se trouve être en pointe du conflit dans le conseil.

Par contre, il est bien cité dans la presse:

Pour souligner ce dernier passage:

Comme si on voulait le pousser vers la sortie et prendre progressivement sa place peut être ?

Comme si un ministre était directeur d’un média et pouvait s’en servir contre le premier ministre.

Pour finir, parlons de l’adjointe Annie Rossi qui fait pression sur les conseillers généraux

Mais eux ne représentent pas la ville de Vire mais le canton Vire / Noues de Sienne. Confusion des fonctions…

Et les Virois seraient satisfaits de connaître la teneur de cette menace.

Et finissons par l’éternel opposant perdant Pascal Martin qui dès le 20 octobre parlait de démission:

Sans même se prononcer de quel mandat il devrait démissionner. N’importe pourvu qu’il puisse prendre la place.

Pour le fond de l’histoire, il y a trop de bruit de fond pour connaître la réalité des chiffres et des projections pour se faire un avis. Mais les crabes profitent du fond de boue (maladresses d’un côté, fureur et brouhaha de l’autre) pour s’agiter.

Samuel Paty à toutes les sauces

Comme tous les Virois le savent, le collège du Val de Vire est menacé de fermeture. Sur le sujet, je lisais justement le dernier article de la Manche Libre. Il se focalisait sur l’inauguration du square portant du nom de ce martyr.

Pour rappel, cet enseignant modèle est mort assassiné car voulant montrer à ses élèves ce qu’était la liberté d’expression.

Qu’il y ait conflit entre enseignants, parents et le maire est logique. C’est la vie sociale.

Mais qu’un groupe social puisse considérer une personne « persona non grata » dans un espace public est curieux pour ne pas dire scandaleux. D’autant plus quand il s’agit du premier édile de la cité.

Un autre groupe peut il faire de même dans d’autres lieux de la commune ?

Imagine t’on par exemple un groupe de jeunes privatiser un square ?

Mal parti pour la liberté d’expression.

Mais une plus grande surprise vient de la photo sous l’article qui montre le soutien d’un collectif se nommant Samuel Paty sur un sujet qui n’a absolument rien à voir avec ce pour quoi est mort ce martyr.

Comment peut on privatiser ainsi le nom de ce héros pour une cause qui n’a rien à voir avec la liberté d’expression ?

C’est ce qu’on appelle de l’instrumentalisation.

Qu’il se batte pour la liberté d’expression oui. Pour une autre cause…

Encore faut il savoir tirer des leçons du drame de Samuel Paty au lieu de s’en servir.

No comment

Adrien Quatennens 11 octobre 2019:

Comment France Culture situe Vire

Tous les matins de la semaine, entre 6h00 et 7h00, Baptiste Muckensturm, journaliste producteur nous présente une émission « Les enjeux » dont l’objectif est de comprendre le monde, tant sur le territoire français qu’à l’étranger, en faisant appel à des spécialistes très pointus dans des domaines très variés comme l’écologie, la sociologie, des historiens, des spécialistes en géopolitique etc.

Et ce matin, ce monsieur très sérieux a bousculé la géographie en replaçant Vire dans l’Orne. Au moins notre cité commence à être célèbre mais un petit effort semble encore nécessaire 😂

Les journalistes et l’orthographe.

L’éducation nationale connait des difficultés, nul ne l’ignore. D’ailleurs, Vire vit en ce moment des remous dans ce domaine. Le problème est qu’en visionnant un article sur ce sujet, nous eûmes la surprise de constater que le syndrome de la perte d’orthographe atteint même une profession sensée y être attachée: les journalistes. Preuve en est cette capture d’écran où nous pouvons admirer une erreur qui sera je l’espère promptement corrigée.

Sans compter la suite de l’article, c’est l’apothéose 🤣🤣

Comme on dit dans les milieux populaires « ça la fout mal ! ».

Peut être certains journalistes rêvent-ils de retourner au collège ? Un petit stage serait tout de même nécessaire.

Les politiques et l’Histoire

Le 16 juillet, un tweet de Mathilde Panot (chef de file de la France Insoumise) avait enflammé l’hémicycle.

“Il y a 80 ans, les collaborationnistes du régime de Vichy ont organisé la rafle du Vél’ d’Hiv’. Ne pas oublier ces crimes, aujourd’hui plus que jamais, avec un président de la République qui rend honneur à Pétain et 89 députés RN!”, a écrit la présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale.

Il y a 80 ans, les collaborationnistes du régime de Vichy ont organisé la rafle du #VeldHiv
Ne pas oublier ces crimes, aujourd’hui plus que jamais, avec un président de la République qui rend honneur à Pétain et 89 députés RN !

Mathilde Panot avait compété plus tard avec:

« « Une commémoration, c’est aussi un moment où nous devons pointer des responsabilités. S’il y a devoir de mémoire, il y a aussi devoir de vigilance sur les résurgences », argumente Mathilde Panot. « Ce que j’ai voulu dire avec ce tweet », poursuit la députée, « c’est que non seulement il y a 89 députés RN à l’Assemblée nationale, ce qui (…) nous fait dire qu’il faut toujours continuer la lutte contre les théories et les idées d’extrême droite, racistes et antisémites, mais aussi qu’il n’est pas admissible de rendre hommage à Pétain ».

Mathilde Panot faisait référence à une déclaration d’Emmanuel Macron disant que Philippe Pétain avait été un grand soldat même si celui ci avait plus tard « conduit des choix funestes ».

Donc nous ne pouvons selon Mathilde Panot séparer les deux personnages. Soit.

Mais Mathilde Panot devrait s’intéresser à un parti membre de la NUPES. Le Parti Communiste Français.

C’est un parti qui a approuvé le pacte germano soviétique en 1939 entre Hitler et Staline. Maurice Thorez Secrétaire Général du PCF se trouve mobilisé et déserte même pour aller se réfugier en Russie pour ne pas se battre contre l’Allemagne nazie.

D’ailleurs le PCF ne rentrera en résistance contre les nazis que quand ceux ci briseront le pacte germano soviétique lors de l’opération Barbarossa en juin 1941. Il ira même jusqu’à demander à l’occupant de pouvoir faire paraitre l’Humanité

Alors quel parti est le PCF avec lequel fait alliance LFI ? Celui qui ne résiste pas et ne suit pas De Gaulle ou celui qui ne rentre en guerre que parce que la Russie est agressée ? Y aurait il deux partis Madame Panot ?

Notez bien que je parle bien là du Parti Communiste Français, pas des communistes dans leur globalité.

Certains comme Georges Guingouin sont entrés très rapidement en résistance, en ne suivant pas la ligne officielle du parti. Après mains conflits avec celui ci, il libèrera la ville de Limoges.

Il finira par être exclu du PCF, toujours dirigé par Maurice Thorez, qui malgré son inaction pendant la guerre et devenu ministre. C’est là un parti reconnaissant.

Il est d’ailleurs à noter qu’actuellement, dans les manuels russes d’histoire, Poutine efface l’existence du pacte germano-soviétique.

Pour trouver une autre preuve de l’ignorance voulue ou feinte des politiques, je vous présente Boris Vallaud

Le 6 juillet 2022 à l’Assemblée Nationale, il déclare: désignant le Rassemblement National

« Ceux dont vous êtes les héritiers n’étaient pas dans ces murs en 1946 ».

Le Rassemblement National est issu des cendres du Front National qui avait été créé par des partisans d’extrême droite dont certains il est vrai étaient issus de partisans (ou membres actifs) de l’occupation, membres de l’OAS etc.

Mais Boris Vallaud parlait de l’extrême droite en 1946.

Or cette extrême droite, si elle avait voulu renverser la République en février 1934 s’était trouvée bien partagée lors de l’agression de l’Allemagne en 1940. Certains se sont retrouvés à côté de Pétain à Vichy, mais d’autres se sont retrouvés à Londres avec De Gaulle.

Tout comme certaines personnalités de gauche se sont retrouvées à Vichy, d’autres à Londres.

Pour ceux qui voudraient approfondir le sujet, je vous propose de visionner ces deux documentaires avec comme intervenants Pascal Ory et Olivier Wieviorka peu soupçonnables d’être d’extrême droite.

Nous pouvons aussi nous rappeler de la déclaration de Lionel Jospin en 1998, à l’Assemblée Nationale, assimilant la droite d’alors à l’esclavage. Il avait eu, lui, l’élégance d’exprimer ses regrets.

Et si on vous disait que le président qui a aboli l’esclavage aux USA, Abraham Lincoln était Républicain alors que de nombreux démocrates étaient esclavagistes !

La sécheresse à Vire

Pour poursuivre sur le sujet de la sécheresse, en espérant que tout le monde ait le respect citoyen des recommandations, remontons un peu dans le passé.

Il ne fait nul doute que la pénurie d’eau actuelle soit due à l’action de l’homme. Mais si nous remontons 881 ans en arrière, nous pouvons retrouver trace d’un tel dysfonctionnement (pour des causes évidemment différentes).

En 1985, Marcel Dubock faisait publier aux Editions Corlet un ouvrage « Radioscopie d’un canton du Bocage » – Beny-Bocage et alentours ».

Dans cet ouvrage, à la page 36, nous apprenons qu’un tel épisode est déjà arrivé en 1141 avec des conséquences qui seront je l’espère oubliées:

S’ensuivent différents tourments histoire de rendre la vie des Bocains plus difficile:

Enfin la sécheresse revient en 1315, une catastrophe de 13 mois:

Pour les courageux qui sont avides de connaitre la suite, la récompense au début de la page suivante:

Espérons qu’une telle succession d’épreuves nous sera épargnée !

****************************************************

EDIT du 17 août: la peste est en fait arrivée en Europe en 1347 donc le texte ci dessus est à prendre avec des pincettes. Du moins en partie.

Les sources sont citées à la fin du livre. Mais l’histoire est une science qui avance…

L’eau est-elle rare ou pas à Vire ?

Le 12 juillet 2022, le Préfet du Calvados a pris un arrêté pour limiter l’usage de l’eau dans le Bassin Virois.

http://www.calvados.gouv.fr/information-secheresse-alerte-pour-le-bassin-a9599.hl

De toutes les interdictions qui concernent particuliers et collectivités, j’en tirerai juste la première interdiction:

« l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins, des stades, des pistes hippiques et des potagers est interdit entre 10h et 20h »

Or, quelle ne fut pas ma surprise en passant ce matin 20 juillet, à côté du stade Pierre Compte (stade de Vire, Route de Caen) de voir ceci:

J’ai cru au début à une illusion d’optique, mais non, mes yeux fonctionnaient parfaitement.

Une précision, ces jets d’eau fonctionnaient à 10h30 et à nouveau à 11h30 et entre les deux, Vire a eu le bonheur de connaître une averse.

Comme disait Pierre Desproges à l’issue de son émission La minute de Monsieur Cyclopède, « Etonnant, non ? »

Edit du 23 juillet

Pour ceux qui auraient un doute sur la date et penseraient que la décision préfectorale ne daterait que du 22 juillet, merci de consulter l’article de Ouest France du 12 juillet 2022.

https://www.ouest-france.fr/normandie/vire-normandie-14500/alerte-secheresse-dans-le-calvados-certains-usages-de-l-eau-sont-limites-dans-le-bassin-virois-0918521a-0209-11ed-8eb0-a8ab850b8757