Le Virois Masqué
La rouetourne tourne

En 1934, les ligues d’extrême droite marchaient sur l’Assemblée Nationale. En réaction, en 1936, les partis de gauche formaient le Front Populaire en vue des élections à venir

En 2024, Un membre du Nouveau Front Populaire, Adrien Quatennens, proche de Jean-Luc Melenchon, incite le peuple à marcher sur Matignon, où siège le Premier Ministre.

Quel renversement de l’histoire !

Etonnant non ?

Pensées de lendemain d’élections

Lorsqu’en 2022, Emmanuel Macron a été élu au second tour c’est en partie grâce aux voix qui s’étaient portées sur Jean Luc Melenchon au premier,

Mais ce 10 avril 2022, une fois constaté son échec à atterrir à une des places de finaliste, il n’avait pas appelé à voter pour Emmanuel Macron en fait, mais appelé « à ne pas donner une seule voix à Marine Le Pen »

https://www.france24.com/fr/france/20220410-pr%C3%A9sidentielle-jean-luc-m%C3%A9lenchon-appelle-%C3%A0-ne-pas-donner-une-seule-voix-%C3%A0-marine-le-pen

Autrement dit, il laissait de la place à l’abstention. D’ailleurs, c’est en partie ce qui s’est passé.:

https://www.lexpress.fr/politique/presidentielle-2022-pour-le-second-tour-les-electeurs-de-jean-luc-melenchon-votent-blanc_2171918.html

Par contre, quand celui ci a voulu appliquer son programme, Monsieur Melenchon, comme toute la gauche, s’est chargé de rappeler que le président avait été réélu avant tout pour faire barrage au Rassemblement National uniquement. Donc qu’il pouvait mettre son programme dans sa poche (dont la retraite qui était bien prévue).

Inutile de rappeler ce qui s’est passé la semaine dernière, à savoir l’établissement d’un barrage républicain, le désistement du troisième vers celui qui était le mieux placé pour battre le RN.

Mission largement accomplie.

Or, qui voyons nous arriver sur nos écrans, hier, à 20h05 ? Le sieur Melenchon qui déclare avoir gagné et donc que son programme doit s’appliquer.

De même ensuite Mme Tondelier, Monsieur Olivier Faure viennent de la même manière annoncer que c’est leur programme, tout leur programme, rien que leur programme.

Les pudeurs de gazelles chères à Mr Melenchon pour connaitre les raisons des élections se sont envolées. Croient ils que c’est sur la base de leur programme ?

Attitudes d’autant plus curieuses que si la majorité précédente avait 250 sièges, celle ci n’en a même pas 200 donc est plus fragile, menaçant de sauter à la moindre motion de censure.

Autre chose qui n’a pas manqué de m’interpeler: la gauche n’a eu de cesse lors de la précédente mandature de crier haro contre les 49.3. Bien. Et que nous annonce Monsieur Melenchon hier soir ? Que de nombreuses mesures importantes peuvent être prises par décret. Autrement dit, lui s’arroge le droit de s’asseoir sur l’Assemblée Nationale à peine celle ci élue. Bon ! Fidel Melenchon fidèle à lui même.

Après, il va falloir trouver quelqu’un qui fasse l’unanimité et je paraphraserai un ami: « Je ne vois aucun nom à part Jean-Jacques Goldman »

Dans notre circonscription, il y en a un qui a, à mon avis, tout faux, c’est Monsieur Pascal Martin. A ne pas savoir faire la différence entre une candidate du centre et un candidat d’extrême droite, à ne pas pouvoir choisir à l’instar de Madame Lahalle ou Monsieur Morin, on finit par n’habiter nulle part. Quand on manque à ce point de repères, on ne se prétend pas gaulliste. Au moins, Monsieur Allizard a su, lui.

De Gaulle aurait détesté voir un candidat d’un parti héritier d’un autre créé par un Waffen SS, Monsieur Martin, non.

Il y a des leçons de gaullisme qui se perdent.

Et beaucoup risquent de s’en souvenir lors de prochaines échéances.


Les inconnus de dimanche

Les électeurs de la 6ème circonscription du Calvados à savoir celle de Vire Evrecy sont tellement prêts à voter pour un inconnu que le journaliste de Vire FM, Christophe LECUYER, se trompe sur le prénom:

On ne lui en voudra pas. D’où vient-il ? Quelle est sa profession ? Son passé ?
Donc dimanche, si vous voulez le RN, votez DAVID CALBRIX !

Hep hep hep ! Vous croyiez que nous allions fermer le rideau ? Mais il fallait l’écouter le ̶D̶a̶v̶i̶d̶ Nicolas CALBRIX ce midi. Lors de l’interview sur Vire FM, le sujet est enfin arrivé sur son suppléant, Gilles RIAUX. Souvenez vous, nous soulevions déjà le lièvre dans le billet du 2 juillet que je vous invite à aller consulter.

Voici donc l’extrait lorsqu’il est interrogé par Christophe LECUYER:

Alors autrement dit, et je m’adresse aux éventuels électeurs du RN, ce monsieur aspirant à la députation rend carrément responsable le parti, le RN, de lui avoir fourni un suppléant homophobe, pro POUTINE. Nous sommes fort aise qu’il ait retiré ses publications, le problème étant qu’il les ait publiées donc pensées.

Alors maintenant, soit disant, ce monsieur n’exercera aucune fonction mais est on pas obligé de le croire et qu’il le veuille ou pas, si une fois élu, il avait à démissionner, c’est ce monsieur qui siègerait à l’Assemblée Nationale.

Il dit avoir découvert le problème dans l’article de Libération. Il ne connait pas ce monsieur et attend que des journaux enquêtent pour en savoir plus sur son pédigrée ? Moi, en cinq minutes, je commençais à avoir la puce à l’oreille en cherchant sur la toile.

D’autre part, est ce que le Rassemblement National n’est pas ce grand parti enfin très sérieux, prêt à gouverner ? Et il fournit des suppléants aussi bancals ?

Alors soit lui ment, soit le parti lui n’est pas sérieux. C’est l’une des deux hypothèses.

Alors qu’il ne déporte pas sur d’autres situations aussi réelles mais pas dans la circonscription.

La belle équipe

Ce film de 1936 de Julien Duvivier avec Jean Gabin et Charles Vanel est assez emblématique de l’ambiance à l’époque du Front Populaire. Des compères ayant gagné au loto s’associent pour créer une guinguette.

Vous croyez que nous allons parler du Nouveau Front Populaire ? Que nenni ! Nous allons nous diriger de l’autre côté de l’échiquier politique, vers le ̶F̶r̶o̶n̶t̶ Rassemblement National. Et nous allons ainsi rencontrer de curieux candidats:

Voici la dernière livraison, toute proche venant de Caen:

Et encore
Et on croit que c’est fini, c’est la nouvelle du jour:

Décidément, une belle équipe qui fait très fort.

A Vire, nous voyons arriver un petit nouveau que personne ne connait. D’ailleurs, aucune photo, aucun curriculum vitae.

Juste son nom: Nicolas Calbrix. Et même le suppléant ne figure pas sur le document électoral, uniquement sur le bulletin de vote: Gilles Riaux.

En faisant des recherches sur ce dernier, je me suis demandé, est ce l’ancien maire de Bonneville-Aptot dans l’Eure ?

Cette personne aurait démissionné de son mandat en 2021 pour aller vivre en Russie. Étrange non ?

https://actu.fr/normandie/bonneville-aptot_27083/ancien-maire-dans-l-eure-gilles-riaux-raconte-son-quotidien-d-expatrie-francais-en-russie_49256820.html

Surtout à une époque où on pointe la proximité entre cette dictature et le RN.

N’oublions pas les représentants du RN qui étaient observateurs lors des referendums scélérats dans le Dombass et en Crimée à l’instar de Thierry Mariani, proche de Jordan Bardella.

https://blogs.mediapart.fr/michel-lyonnais/blog/190624/ces-politiciens-rn-qui-ont-servi-comme-observateurs-aux-pseudo-referendums-russes

Enfin pour l’instant, il semble que personne n’ait pensé à investiguer.

Il est à noter que Viktor Orban, premier ministre hongrois se réjouit de la victoire au premier tour du RN aux Législatives françaises et demande à Zelensky de cesser le feu (comme si c’était lui qui avait déclenché la guerre).

La conjonction de ces deux déclarations est plus que troublante. Une pièce de plus à ajouter au dossier RN-Russie.

Alors, que nous réservent ces playmobils ?

Curieuse équipe n’est-il pas ?

Alors la grande question se pose:

Le 8 août, pour le 80ème anniversaire de la libération de Vire, le député sera-il membre d’un parti descendant d’un parti co-créé par un Waffen SS ? Ce serait un comble !

Edit du mercredi 3, parce qu’on en finit jamais

https://www.estrepublicain.fr/elections/2024/06/28/le-rassemblement-national-investit-un-candidat-sous-curatelle-dans-le-jura

La vérité sort de la bouche des enfants

La situation actuelle m’a remis en mémoire un tableau historique: celui de Jean Le Bon à la bataille de Poitiers en 1356 contre les Anglais

Son fils de 14 ans, Philippe le Hardi lui disait: « Père, gardezvous à droite. Père, gardezvous à gauche ! ».

En transposant, pourrait-on dire maintenant « Père, gardezvous à l’extrême droite. Père, gardezvous à l’extrême gauche ! »

Bon, l’a t’il vraiment dit ?

Mais « quand la légende est plus belle que la réalité, imprimez la légende »

John Ford (L’homme qui tua Liberty Valance)





Revue de professions de foi

Les nouveaux prospectus électoraux viennent donc d’arriver. La dissolution de l’Assemblée Nationale a pris tout le monde de court. Donc tout le monde était à la même enseigne, à ceci près que les grosses écuries étaient tout de même favorisées..

La chose qui frappe en premier est la dépersonnalisation de toutes les candidatures sauf trois qui présentent le portrait des candidat(e)s: Il n’y a que les professions de foi de Mesdames Lahalle, Borne et Lareynie qui présentent les photos des candidates.

Les autres n’osent même pas se présenter et s’abritent derrière leurs leaders nationaux.

Et c’est d’autant plus remarquable pour Madame Lareynie qu’il s’agit d’un petit parti, à savoir le NPA-Révolutionnaires.

Je parle pour la forme bien entendu, car pour le fond, à le lire, vous serez heureux de lire que la France avait envoyé des troupes coloniales au Mali. Heureusement, depuis, la junte militaire, les Russes et les djihadistes l’ont enfin libéré.

Pour le reste, tous les autres candidats sont racistes, contre les travailleurs, contre la jeunesse, les LGBTI (je viens d’apprendre ce qu’était le I = intersexe, ils ont oublié le A de asexués), contre la démocratie. « C’est nous qui travaillons, c’est nous qui décidons. »

Le tract d‘Elisabeth Borne est sobre. Trop. Disons qu’il se repose sur le bilan de quelqu’un qui a été au pouvoir, dont l’action est connue, comme celle de son suppléant.

La candidature de Lynda Lahalle est surtout envoyée par Hervé Morin, le visionnaire (vous savez, celui qui avait vu arriver les alliés débarquer d’où le surnom de Morin McFly).

C’est curieux, elle a du se tromper avec l’élection précédente (Européennes) car elle se propose d’augmenter les moyens de Frontex. Or, c’est une agence de l’Union Européenne et ne dépend pas de l’Assemblée Nationale.

Et « redonner confiance en notre système scolaire, « restaurer l’autorité de l’état » et « redresser nos finances publiques en améliorant la performance de nos services publics » ne mange pas de pain et permet de noircir la feuille.

Charles de Courson, député depuis 31 ans le sait comme Hervé Morin, ex ministre de Nicolas Sarkozy.

D’ailleurs, si Emmanuel Macron avait eu la bonté de faire appel à Mr Morin pour un quelconque poste de ministre, il aurait sûrement été moins hargneux envers lui.

Bon, maintenant, cherchons donc qui se présente maintenant sur cette nouvelle fiche. Voyons…

Voyons, voyons, ce n’est pas la dame blonde, ni le jeune homme qui veut être premier ministre.

Vous vous attendez à ce que ce soit l’élégant mannequin au verso (image à droite) ? Eh non, c’est toujours celui qui veut être premier ministre et dont le nom est en gros au recto.

A croire que Jordan Bardella se présente dans notre circonscription.

Non non non, le candidat qui nous est proposé a son nom en tout petit en dessous, à savoir Nicolas Calbrix, autant dire un illustre inconnu parachuté.

Ne parlons pas programme, ça vous fâcherait. Ces derniers temps, il a rétrogradé sur la plupart des promesses qu’il a faites. Ne comptez pas sur la retraite à 60 ans. Avec ses récents coups de frein, la retraite à cet âge pour leurs nouveaux critères concerne pour des spécialistes 45.000 personnes. C’est peu !

Et parler de laxisme judiciaire est curieux quand on sait que les prisons n’ont jamais été aussi pleines.

Donc arnaque sur celui pour qui on va voter, arnaque sur le programme. Vos conclusions ?

Toujours est il que si vous choisissez ce bulletin, vous voterez pour un illustre inconnu dont vous ne connaissez même pas le visage.

Passons enfin à la profession de foi du représentant du Nouveau Front Populaire.

Là, le nom est suffisamment grand mais on sait pour qui le monsieur marche. Regardez, en bas, à gauche.

Tout comme N. Calbrix marche pour Bardella, Noé Gauchard marche pour Melenchon alors même que tous les partis dont les logos s’affichent plus discrètement sur la droite le rejettent.

Donc, est il sûr qu’afficher le portrait de l’illustre ex candidat à la présidentielle va lui ramener les voix de ceux qui ont voté Raphaël Glucksmann ?

Hier, Manon Aubry (tête de liste LFI aux Européennes) interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur RMC déclarait « Si le RN gagne, il faudra faire acte de résistance ». Ce soir, sur LCI, Jean Luc Melenchon déclare la même chose.

C’est tout de même étrange, c’est qu’après les évènements tragiques du 7 octobre en Israël, c’est le même vocabulaire qui avait été utilisé par un certain nombre d’élus LFI. Jean Luc Mélenchon est pourtant connu pour avoir un registre rhétorique plus étendu.

Je ne suis pas un instant complotiste, je ne crois pas un instant qu’ils en arrivent à ces excès mais quand on ne veut pas reconnaître ses erreurs, on s’expose inutilement. Et quand on lit dans ce tract « le poison du racisme » peut être la France Insoumise a t’elle essayé la mithridatisation. donc « acte de résistance »…

Pour résumer le programme, on augmente tous les salaires, on bloque les prix de première nécessité, de l’énergie et des carburants et surtout, on y croit.

D’ailleurs, le diable se cache dans les détails.Officiellement, on nous promet la gratuité de l’école. Et quand on regarde le programme du Nouveau Front Populaire, on est beaucoup plus prudent:

Quand on pense que Valérie Rabault (PS) avait estimé le projet à 100 milliards alors que LFI l’avait estimé à 200 milliards.

Après une discussion de marchands de tapis, ils se sont mis d’accord sur 150 milliards.

En ce qui concerne la retraite, le tract déclare la vouloir à 60 ans mais il omet de dire qu’il y aura des décotes si le nombre de trimestres n’est pas validé.

Et quoiqu’on pense de Bardella, écrire :

manque singulièrement de classe et fait promettre à l’Assemblée Nationale une absence d’apaisement et de sérénité.

Mais si vous voulez Jean Luc Mélenchon premier ministre, vous savez quel bulletin de vote il faut glisser dans l’urne.

A la fin de ce document, nous pouvons lire:

Alors nous pouvons faire un certain nombre de reproches aux décisions d’Emmanuel Macron mais qu’est ce que le programme économique du président a de raciste ?

Ah, pour en finir avec ce tract, je garde le meilleur pour la fin, en lisant le second paragraphe:

Je ne sais pas si la suppléante, Madame Bihel, a lu le document mais en tant qu’ex membre de l’Éducation Nationale…

Ah, et j’oubliais, si nous allons voir sur le site du candidat pour en savoir plus sur lui:

Les autres professions de foi reçues sont celles ci:

Ne cherchez pas les candidats, leurs noms ne figurent pas. Nicolas Dupont Aignan prétend même que c’est un problème de délai. Comment ont fait les autres ? Mais si vous voulez quitter l’Europe, sait on jamais, il est votre homme.

Pour Zemmour évidemment, c’est d’abord « Stop à l’immigration massive » !

L’heure du choix

Donc nous allons nous retrouver à devoir choisir entre trois blocs, un au centre et deux aux extrêmes et je vais m’en expliquer.

Au centre, l’ex première ministre, surtout « coupable » d’avoir présenté la loi sur les retraites.

Fallait il la faire ? Le nombre de retraités augmente, la population vieillissant et pendant ce temps, la natalité est en baisse donc le nombre de travailleurs baisse également.

Alors, s’il y a moins d’argent qui arrive dans la caisse qui sera partagée entre plus de bénéficiaires, la solution consiste donc à réduire la retraite de chacun !

Ou alors il faut augmenter la participation des travailleurs pour abonder cette caisse.

Mais je n’ai pas l’impression que c’est ce que proposaient les oppositions ni les syndicats (d’ailleurs la CGT regroupe les deux étiquettes maintenant).

Au contraire, elles proposaient de baisser l’âge de départ donc augmenter le nombre de retraités tout en diminuant l’argent qui arrivait dans la caisse.

Quelle autre solution que de faire payer nos petits enfants ?

Alors…

Pour les benêts, il y a bien le fameux « il faut faire payer les riches ». Mais on se demande comment font nos voisins. Ils se feront un plaisir d’accueillir ces riches.

A l’extrême droite, nous avons donc quelqu’un, Nicolas Calbrix, dont la principale proposition de son parti est de faire en sorte qu’il y ait moins d’immigration et de moins assurer la santé de celle ci. Mais une question s’impose: croisons nous souvent des immigrés dans notre circonscription . Si le problème est réel dans certaines, dans le secteur Vire / Evrecy, on se demande l’intérêt. A moins de viser des Anglais…

Et encore, quand problème il y a, ce n’est pas l’immigration mais la possibilité d’implantation de l’islamisme qu’il faut régler.

Et stopper toute immigration est non seulement un leurre mais même dangereux pour notre pays.

Si on renvoie tous les étrangers qui travaillent sans carte de séjour, qui donc occupera ces postes ? Les chômeurs ?

Pour ceux là, je leur conseille d’aller immédiatement voter pour une des deux autres listes.

Extrême droite qui lors de la crise du covid, proposait d’attendre le vaccin russe en décembre 2020 et vilipendait le pouvoir en janvier parce qu’il n’allait pas assez vite pour le diffuser. Allez comprendre.

Au fur et à mesure que nous nous rapprochons des élections, les propositions de Bardella se font de plus en plus discrètes. Beaucoup d’électeurs tomberont ils dans le panneau ? On rase de moins en moins gratis.

A la gauche / extrême gauche nous avons un candidat qui ne lésine pas sur une agressivité assumée:

Noë Gauchard (La France Insoumise) sur Vire FM

La classe ! On le sent prêt à accompagner ses collègues de la France Insoumise Louis Boyard, David Guiraud, Antoine Léaumant et consorts, à brailler dans l’hémicycle au lieu de se prêter à des échanges apaisés et constructifs.

Le jeune homme devrait s’informer car il ne s’agit pas de « virer » le président de la République mais uniquement d’élire un(e) nouveau député(e).

Pour l’instant, il n’est pas gêné d’être membre d’un parti dont de nombreux membres ont fait montre d’antisémitisme, sans complexes. comme nier le massacre du 7 octobre. Non, l’antisémitisme n’est pas résiduel comme le prétendait Mélenchon, malheureusement.

Et de récents douloureux faits divers viennent heurter les arguments de LFI au mur de la réalité.

D’ailleurs, a t’il condamné ces propos ?

Et qu’en pense sa suppléante, socialiste, dont le mari est le leader local d’Amnesty International ?

J’ai le souvenir des derniers présidents socialistes, Mrs Hollande et Mitterrand qui s’élevaient contre. Les autres non socialistes aussi d’ailleurs.

Et il ne semble pas gêné de faire partie d’une coalition qui présente Philippe Poutou , qui voulait désarmer la police et se réjouissait lorsque des jeunes attaquaient des commissariats. Après tout, le leader (Lider) des Insoumis scandait « la police tue ». Il ne s’offusque pas non plus d’un fiché S antifa à Avignon (qui s’est aussi réjoui du 7 octobre)

A noter que cette « gauche » a des membres qui protestent lorsque Guillaume Meurice (ex humoriste de France Inter) est viré parce qu’il fait une mauvaise blague antisémite (ça peut arriver) mais surtout la répète.

Mais lorsqu’un de ses membres, vénérant ce même Meurice, tente, par le biais de la justice, de me faire taire, on se dit que la liberté d’expression est à sens unique. Mais heureusement tentative mise en échec. La liberté d’expression reste encore effective dans notre pays… pour l’instant.

La resterait elle avec le Nouveau Front Populaire ?

Cette gauche n’est pas la mienne.

Edit: L’intersyndicale ( CGT, CFDT, Solidaire, FSU et UNSA) appelle à manifester contre l’extrême droite et à un sursaut démocratique. Il ne leur viendrait pas à l’idée de protester contre l’antisémitisme.

C’est nous ou le chaos

C’est marrant, c’est une stratégie assumée qu’ils reprochaient il n’y a pas longtemps à quelqu’un d’autre.

Déjà, première observation: dimanche soir, juste après la déclaration du président dissolvant l’Assemblée Nationale, Raphaël Glucksmann sur un plateau de télévision tombe des nues et s’insurge contre cette décision. Réaction somme toute tout à fait compréhensible.

Mais juste après, Olivier Faure, qui ne l’a pas entendu, prend le relais sur la même chaise et déclare que c’est logique et qu’il n’avait pas le choix.

Dire que les deux compères ont fait ensemble la campagne électorale !

On peut reprocher au président d’avoir déposé une dissolution ce 9 juin.

Mais vous rappelez vous que le 3 juin, LFI et RN déposaient une motion de censure et si elles étaient passées, elles entrainaient une dissolution de l’Assemblée Nationale. Donc c’est un faux procès.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2024/06/03/l-assemblee-nationale-rejette-deux-motions-de-censure-contre-le-gouvernement_6237070_823449.html

La « gauche » se regroupe en 4 jours alors que les partis se disputaient depuis un moment. Des sièges seront donc sauvés.

Mais pas ceux d’Alexis Corbières, Raphaële Garrido ni Danielle Simonnet qui déplaisaient à Jean Luc Mélenchon. Par contre Adrien Quatennens a la voie libre, étant proche du seigneur Mélenchon, battre sa femme n’étant pas rédhibitoire à LFI.

Pour une nouvelle association de partis éprise de liberté et de lutte contre le fascisme, on a connu de meilleurs départs.

Parlons en de ce nom qui fait appel à l’ancien glorieux Front Populaire.

Il a apporté il est vrai des avancées sociales significatives au peuple français. Mais dire qu’il était créé pour contrer l’extrême droite, c’est regarder l’affaire par le petit bout de la lorgnette.

Car si temporairement il faisait opposition à l’extrême droite, il avait comme composante le Parti Communiste.

Or, lorsque la déclaration de guerre a été faite à l’Allemagne, le 3 septembre 1939, le pacte germano-soviétique avait déjà été signé le 23 août 1939 et la direction du Parti Communiste a décidé de ne pas entrer en guerre. Mieux, Maurice Thorez, le secrétaire général, a déserté pour aller se réfugier en URSS.

Comme lutte contre le fascisme, on a fait mieux.

Heureusement, quelques communistes comme Georges Guingouin relèveront l’honneur du PC (mais il le paiera à la libération alors que Thorez deviendra ministre. La morale…)

Donc, en ce qui concerne le Nouveau Front Populaire, sur la lutte contre Poutine, nous pouvons nous attendre au pire.

Pour le RN également, ses liens avec la Russie ne datant pas d’hier.

Pour finir, à Vire, nous aurons donc en gros le choix entre 3 groupes, RN, Majorité présidentielle, LFI. dont un comporte bon nombre de xénophobes et l’autre d’antisémites (je ne parle pas des électeurs hein !).

Sans parler du demain on rase gratis, bien qu’on sente par moments quelques reculs. On ne sait jamais, des fois qu’on soit élu…

Il suffira de dire « on fait un audit » puis « la situation est pire que ce que l’on pensait, on ne peut pas tout faire ! ».

Faites votre choix !

Serez vous le prochain Franz Reichelt ?

Suite aux résultats électoraux, des Européennes du 9 juin, la réflexion récurrente qui s’impose est « on n’a pas encore essayé ». Et le hasard fait que je suis tombé sur un article sur Franz Reichelt.

Ce monsieur s’était fait la même réflexion, et a voulu vivre l’expérience.

https://www.pariszigzag.fr/insolite/histoire-insolite-paris/tour-eiffel-franz-reichelt?utm_medium=flipdigest.ad.20240604&utm_source=email&utm_content=article&utm_campaign=campaign#google_vignette

Et quand vous regardez les résultats à Vire, 34,12 % ont fait de même,

https://www.lemonde.fr/resultats-europeennes-2024/vire-normandie-14762/

Dites vous que quand vous parlez à deux autres Virois, si ce n’est vous, un des deux autres a voté pour sauter ainsi !