Le Virois Masqué
Viva le Lider Maximo !!!

Regardez le, regardons le, il est beau. Brillant.

Nous le regardons mais lui ne nous regarde pas.

Il regarde ailleurs. Il regarde ailleurs pour nous.

Il regarde vers un monde meilleur où il nous emmènera bientôt.

Un monde où nous serons tous égaux, il n’y aura ni riches, ni pauvres.

Un monde où nous serons tous heureux.

Il sourit car il voit le futur radieux qui nous attend.

Espérons qu’il sera plus clairvoyant qu’au mois de février 2022 où il nous certifiait que les Russes n’attaqueraient pas l’Ukraine.

Plus clairvoyant qu’en décembre 2020 quand il mettait en doute le vaccin ARN messager et préférait attendre le vaccin russe ou cubain.

D’ailleurs vu qu’ils ne sont toujours pas homologués, nous n’avons heureusement pas suivi les conseils de l’ami Jean Luc.

Plus clairvoyant qu’en décembre 2016 quand il était favorable à l’intervention russe en Syrie. Les habitants d’Alep doivent encore s’en souvenir.

En septembre 2014, il reproche au gouvernement de François Hollande d’avoir rompu le contrat avec la Russie en ne livrant pas un navire Mistral suite à l’annexion de la Crimée.

Et récemment, il reproche au gouvernement français d’Emmanuel Macron de ne pas avoir rompu le contrat de livraison d’armes jusqu’en 2020.

Déclarations au gré du vent pour surtout s’opposer quelque soit le sujet. Insoumis quoiqu’il arrive !

Le problème est qu’il est tellement anti-américain qu’il tombe obligatoirement dans le tropisme russe.

Premier ministre, … vraiment ?

En tout cas, tout poste de décision éloigné de la politique étrangère.

Disons, un sous secrétariat d’état au spectacle vivant.

Ses compétences sont certaines. Comme en holographie.

Drapeaux et liberté

La mairie de Vire s’est honorée en affichant les couleurs ukrainiennes et faisant des efforts pour accueillir des réfugiés ukrainiens.

Pendant ce temps, un Virois pour je ne sais quelles raisons, inconscience, provocation, ignorance, mauvais goût, choix politique plus que douteux (rayez la mention inutile)… affichait les couleurs d’une armée qui a massacré des civils innocents par dizaines de milliers.

Nous nous consolerons en pensant que nous habitons dans un pays où les deux peuvent coexister.

En Russie ce serait impossible.

Dire qu’en 1942, un gamin de 13 ans que ce monsieur connaissait bien entrait dans la résistance pour défendre cette liberté.

Pour ceux qui se demanderaient, ce petit garçon était son père.

Les gilets jaunes rouges de honte

Le mercredi 20 avril, la Manche Libre sortait ce petit article faisant suite à une communication des gilets jaunes du bocage virois:

Les gilets jaunes du bocage sont tout de même des cas. Ils considèrent un président élu (qu’on peut tout à fait ne pas aimer) comme un ennemi.

Quelle attitude adopte t-on par rapport à un ennemi ? On lui fait la guerre.

Les mots ont tout de même un sens. Doit on donc craindre d’eux des actions violentes à nouveau ?

Même les différents candidats à la Présidentielle se gardent bien de parler d’adversaire et pas d’ennemi.

Doit-on donc considérer les gilets jaunes comme des ennemis du peuple ?

La question se pose.

Parce que le peuple, ce n’est pas eux. Le peuple, ce sont ceux qui vont voter et décident.

Qu’ils votent donc pour l’amie d’Orban et de Poutine pour voir s’ils pourront manifester tous les samedis pendant des mois.

Les opposants en Hongrie et en Russie ont-ils autant de place dans l’espace public ?

En Hongrie l’opposition a eu droit à cinq minutes de temps d’expression sur la télé publique et en Russie mieux vaut ne pas manifester son opposition de quelque manière que ce soit si on veut éviter de passer quinze ans en prison.

Mais réfléchissent ils si loin ?

Le Pen et Poutine

Qui a dit : ?

« Je ne cache pas que dans une certaine mesure j’admire Vladimir Poutine. Il commet des erreurs, mais qui n’en commet pas ? La situation en Russie n’est pas facile, et on ne peut pas régler rapidement les problèmes issus de la chute de l’URSS »
Marine Le Pen octobre 2011


Il essaie même de régler les problèmes chez ses voisins !

Tant mal que mal.

Par contre:

Présidentielle : Marine Le Pen n’a « pas d’admiration particulière » pour Volodymyr Zelensky »

21/03/2022