Anniversaire du mouvement des gilets jaunes.

Le 17 novembre est le troisième anniversaire du début du mouvement des gilets jaunes.

Rappelez vous, ce mouvement populaire protestataire, surtout basé contre le prix de l’essence, auquel notre radio locale Vire FM nous invitait à participer, tel que nous pouvons le voir sur cette capture d’écran prise lors de ce week-end de novembre 2018.

Ce « Bloquons tout ! » ne laisse donc pas de place à l’incertitude et toute la matinée sera donc consacrée à ce mouvement se situant au rond point de la Papillionnière.

Le journaliste Christophe Lécuyer se situait sur les lieux au sein des manifestants et le directeur de la station Régis Picot tenait l’antenne dans le studio.

Cette mâtinée a donné lieu à des échanges croustillants comme par exemple, lorsque Christophe Lécuyer demande à un participant s’il est prêt à revenir le weekend suivant et que celui ci répond: « non, car j’ai un repas de famille dans l’Est, près de Strasbourg ».

Rappelons nous que cette manifestation concernait le prix de l’essence et que ce manifestant n’avait donc visiblement pas tout compris.

Autre épisode amusant lorsqu’un manifestant fait part au journaliste de son intention de parler à la municipalité.

Le directeur de la station s’est bien gardé d’intervenir. Souvenons nous que Régis Picot, alors à l’antenne, est non seulement ce directeur de station, mais aussi Maire Adjoint à la ville de Vire donc bien placé pour répondre. Et il s’en est bien gardé. Pourquoi ?

Matinée pleine d’intérêt donc.

Mais la vraie question est: est-ce qu’à l’instar des chaînes infos nationales, le station radio n’a pas encouragé un événement pour pouvoir alimenter une actualité ensuite ?

Normalement, le journalisme suit l’actualité mais ne participe pas à l’organisation de l’évènement.

Matière à réflexion, non ?