Drapeaux et liberté

La mairie de Vire s’est honorée en affichant les couleurs ukrainiennes et faisant des efforts pour accueillir des réfugiés ukrainiens.

Pendant ce temps, un Virois pour je ne sais quelles raisons, inconscience, provocation, ignorance, mauvais goût, choix politique plus que douteux (rayez la mention inutile)… affichait les couleurs d’une armée qui a massacré des civils innocents par dizaines de milliers.

Nous nous consolerons en pensant que nous habitons dans un pays où les deux peuvent coexister.

En Russie ce serait impossible.

Dire qu’en 1942, un gamin de 13 ans que ce monsieur connaissait bien entrait dans la résistance pour défendre cette liberté.

Pour ceux qui se demanderaient, ce petit garçon était son père.